Comment France-Info favorise les anti-nucléaires d’EELV avant les Européennes

L’adresse du médiateur de Radio France : http://espacepublic.radiofrance.fr/messages

 

De nombreux cas de petites manipulations médiatiques parsèment les articles et reportages en France. Retrouvez en fin de ce post d’autres exemples…

Petit incident dans une centrale : France Info interview systématiquement et seulement un EELV (même si cette personne n’y connait rien)

10 travailleurs ont été faiblement contaminées à la centrale de Cattenom. On peut mourir sur une éolienne, en installant des panneaux photovoltaïques sur un toit, dans une centrale thermique au gaz, comme en 2010. Mais si une petite dose de rayon (proche de l’équivalent de l’irradiation de seulement quelques scanners maximum) atteint quelques travailleurs dans le nucléaire, il faut vraiment que ça paraisse inacceptable. Donc, on en parle.

La seule information intéressante était non pas l’information du journaliste , la contamination ; mais l’information issue de la centrale indiquant que le seuil de risque n’était pas atteint (pour une irradiation : 20 mSv / an). Mais comme les journalistes n’ont le plus souvent aucune culture scientifique ou recherchent l’audience au mépris de l’information utile…

Même s’il faut tout faire dans chaque entreprise pour que les salariés évitent toute affectaction de leur santé, il s’agit donc d’un non-événement : Durant la même journée, il y aura 50 morts d’accidents domestiques en France. En comparaison, ll devient clair que France-Info fait un effet de loupe sur le nucléaire.

Ceci est déjà inacceptable. Mais ce qui suit l’est plus encore.

La journaliste s’est cru obligée de laisser la parole à Romani candidate EELV aux élections européennes dans la circonscription Est. Elle a largement le temps de déblatérer illégitimement contre le nucléaire. De déclarer qu’il ferait courir des « risques insensés » aux travailleurs. En fait, il est assez facile de vérifier à partir des enquêtes de suivi médical et sur les maladies professionnelles que les sous-traitants du nucléaires ne courent pas plus de risques que les autres travailleurs du secteur primaire. (Comme l’a rappelé Henri Proglio lors des auditions à l’Assemblée nationale, les expositions des travailleurs aux rayonnements sont très bas et diminuent encore régulièrement.)

On s’attendrait à ce que le journaliste aille faire vérifier le communiqué de l’exploitant de la centrale, par un médecin nucléaire ou un cancérologue. Ce qui lui aurait évité de faire un communiqué pour un événement, auquel on ne peut associer aucun risque. Après vérification, on s’aperçoit qu’Éliane Romani est seulement orthophoniste, profession à laquelle on accède généralement après un bac littéraire. Éliane Romani peut très bien ignorer les notions de base de physique et de radioprotection. Pourtant , on est allé la chercher comme s’il s’agissait d’un référent scientifique. C’est la pratique courant des médias : les antinucléaires comme l’a montré l’exemple de Jean-Louis Basdevant, n’osent pas débattre dans les écoles d’ingénieurs ; en revanche, on n’entend qu’eux dans la Presse et les médias. Ainsi aucune des associations pro-nucléaires, bien qu’elles soient constituées d’ingénieurs ou scientifiques n’a accès aux stations de Radio France

Si c’est là manipulation ordinaire, pourquoi faire un article ?

Et bien parce qu’il ne s’agit pas d’une période ordinaire : nous sommes déjà en campagne électorale pour les élections européennes. Nous voyons donc que par son choix de sujet France-Info favorise les partis antinucléaires et en particulier EELV. (voir aussi la photo choisie sur le site : une bonbonne de gaz (prète à exploser ?)) Le temps d’antenne devrait donc être décompté, non seulement pour EELV , mais aussi pour les autres partis qui affichent de manière démagogique leur volonté de toucher au parc nucléaire.

Nota :
Repris par un auditeur et publié par le mediateur :
http://espacepublic.radiofrance.fr/message-pour-une-information-objective-sur-les-dangers-de-leergie

JP & PB.

Autres exemples ajoutés

2) Contexte masqué dans Le Monde : « La justice japonaise interdit le redémarrage d’une centrale »

Le Monde ne dit pas dans l’article ci dessous que les « militants » plaignants habitent dans une rayon de 250 km autour de la centrale (soit près de la moitié du Japon). voir site WNN.
De plus Tepco va faire appel auprès d’une juridiction supérieure qui a déjà, dans une autre affaire similaire, rejeté la plainte de tels écolos au titre « que l’on ne pouvait pas interdire de fonctionner une centrale qui n’est pas encore approuvée par le nouveau NSA (ASN japonais post-Fuku).

Peut- on parler ici de « liberté d’expression » en France ?

On devrait dire – suite à ces troncatures permanentes biaisant l’info – que nous avons une « liberté de demi-information associée à une demi-liberté de déformation de l’information ».

« La justice japonaise interdit le redémarrage d’une centrale »

http://www.lemonde.fr/japon/article/2014/05/21/la-justice-japonaise-interdit-le-redemarrage-d-une-centrale_4422636_1492975.html

La justice japonaise interdit le redémarrage d’une centrale

Le Monde.fr avec Reuters | 21.05.2014 à 09h50

Le tribunal de la préfecture de Fukui a refusé le redémarrage des réacteurs de la centrale d’Ohi, à l’ouest de Tokyo, administrée par Kansai Electric Power. La justice a fait droit pour la première fois à une plainte de militants qui avaient demandé la fermeture d’un réacteur, rapporte la chaîne de télévision NHK.
La décision a été accueillie par des acclamations de la part des plaignants.

Ohi, comme les autres centrales nucléaires japonaises, a été mise à l’arrêt pour des vérifications de sécurité après l’accident à la centrale de Fukushima provoqué par un tremblement de terre suivi d’un tsunami en mars 2011.

Cette décision de justice risque de contrarier le redémarrage des centrales nippones, un processus déjà ralenti par les mesures administratives et par les divergences d’appréciation sur les nouvelles règles de sécurité nécessaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s