Droit de réponse : Quand la presse offre des tribunes à Négawatt sans permettre l’exercice de l’esprit critique.

Droit de réponse à Télérama
concernant l’article du 1 er février 2012 :

« Révolution énergétique : “L’inculture de nos élus sur l’énergie est accablante” »
Si les Français partagent avec Thierry Salomon certaines priorités sur la sobriété et l’efficience énergétique (selon une rentabilité soutenable), au moins 8 contre-vérités contenues dans cette tribune offerte par Télérama à Négawatt doivent les alerter.

A quand une meilleure déontologie des journalistes afin d’offrir une information plus équilibrée ?

Une charte mériterait d’être constituée à cet effet tant les exemples sont quotidiens en France.

 

Abonné depuis 25 ans, j’espère le rester longtemps encore.

Errare humanum est, perseverare diabolicum…

 

Voici donc quelques éclairages proposés pour permettre de se faire une opinion éclairée :

 

1) « Ces derniers ont imposé le nucléaire en veillant à interdire à toute autre filière d’émerger ! »

Faut-il reprocher aux francais d’avoir réussi à mettre au point une technologie efficace, sure et bon marché ?
Point de théorie du complot ! juste un manque de compétitivité des autres énergies…

 

2) “On nous a répété que, grâce au nucléaire, on serait moins dépendants du pétrole. Faux ! Nous en consommons 5 à 10 % de plus que nos voisins allemands.
Sur ces points, nos politiques falsifient la réalité »

Mauvaise foi et sophisme ? : le contraire a été démontré publiquement : la preuve dans Libération.

Extrait :
« Ce qui s’est passé entre 1973 et 1990, et plus exactement le milieu des années 1980 :
A l’époque, la mise en service de centrales nucléaires a contribué de manière majoritaire à
la réduction massive – entre le quart et le tiers – nos importations de pétrole
qui passent alors de 122 millions de tonnes à 88 millions (1990) »
Référence : http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/11/p%C3%A9trole-et-nucl%C3%A9aire-chiffres-et-d%C3%A9bat.html

 

3) « On nous fait croire que la France est indépendante pour son énergie à 50 % grâce au nucléaire.
On en est loin, car nous importons la totalité du minerai brut d’uranium du Kazakhstan, du Canada et du Niger et que ces ressources sont limitées »

Quelle erreur : le minerai n’entre, contrairement aux fossiles, que dans une proportion très faible du mode de production (1 Kg équivaut à plus de 1000 tonnes de pétrole.).
De plus, dans la liste des nombreux pays disposant d’Uranium, leur stabilité et leur la dispersion permet une grande indépendance nationale, sans commune mesure avec les fossiles
(sans compter nos nombreuses réserves, aisément entreposables).

 

4) “Nous baignons dans une douce torpeur de l’ébriété énergétique. Chaque panneau vidéo de pub consomme autant que deux familles.”

Cet argument ne semble pas peser lourd. Quel bilan énergétique pour une affiche papier ? et la priorité est plutôt la sur-consommation de fossiles.

 

5) « On a construit cinquante-huit réacteurs en s’assurant que la consommation serait au rendez-vous »

Procès d’intention. Bien sur qu’une offre cherche sa demande, mais au profit du confort du consommateur, et au dépend du pétrole. Pas pour le gaspillage.
L’isolation des logements est insuffisante quelle que soit l’énergie choisie. Vu l’encouragement du Gaz par la norme RT2012, on va dans le mur. L’électricité ne représente que 17% du marché.
Donc point de théorie du complot.

 

6) « l’investissement dans l’efficacité des appareils électriques, qui permet une baisse de la consommation à service rendu égal »

Bien sur, on masque volontairement toute notion de coût dans cet article. C’est là la faille du discours.
Les budgets publics et privés sont limités et la rentabilité dont être soutenable. Même s’il faut s’y atteler, ce n’est absolument pas possible largement et rapidement dans le monde réel.

 

7) « on diminue[rait] de 45 % notre consommation d’énergie »

Ça serait bien, mais cela ne se fera pas à ce point vu la nature humaine, donc ne nous trompons pas de scénario en se rendant dépendant du gaz via Negawatt.
Acheter du gaz c’est indirectement soutenir Poutine, les guerres en Tchétchénie et bientôt ailleurs, et par exemple encourager Bachar el Assad à massacrer ses opposants. »
L’uranium c’est, quoi qu’on en dise, développer aussi le Niger qui en a bien besoin, dans des conditions meilleures que d’autres industries actuelles.
Et c’est ne pas transférer aux pays du sud la responsabilité de gérer le risque de l’exploitation des fossiles. (guerres, gaspillage des ressources naturelles, prévarication,  et pollutions massives)

 

8) « Et les énergies renouvelables ? Elles viennent ensuite, pour compléter l’objectif de la transition énergétique.
C’est ce que les Allemands sont en passe de réussir. Au cœur de leur politique : les économies d’énergie,
via une augmentation du prix de l’électricité et toute une série de réglementations ».

Bravo.. ! les foyers précaires payent deux fois plus cher leur énergie en Allemagne. L’ajustement libéral par les prix n’est pas la solution.

Et grave mensonge par omission : c’est en Allemagne 2 fois plus de CO2 par habitant + pollution massive à cause du mode de production : des centrales au charbon (et lignite catastrophique pour l’environnement) dont ce pays a décidé de relancer de nouvelles constructions pour palier à l’arrêt récent des centrales électro-nucléaires,
et l’intermittence des éoliennes (23% de temps d’activité) et du solaire en pays du nord.

Plus de détail sur le caractère irrationnel du scénario Negawatt … quitte à briser un espoir légitime des citoyens.
http://sauvonsleclimat.org/communiqueshtml/analyse-du-scenario-negawatt-version-2011/35-fparticles/956-analyse-du-scenario-negawatt-version-2011.html

9) Quant à « « Les Portugais seront 100 % énergies renouvelables pour leur électricité en 2017 » »

Quelle preuve ? Spéculation ?

 

10)
=> La solution ? Pourquoi pas le scénario « Negatep » : un scénario pas irréaliste et apte à réellement adresser tous les enjeux de notre société en crise !
http://www.sauvonsleclimat.org/science/prospective/diviser-par-quatre-les-rejets-de-co2-dus-a-lenergie-le-scenario-negatep.html

Publicités

6 réflexions sur “Droit de réponse : Quand la presse offre des tribunes à Négawatt sans permettre l’exercice de l’esprit critique.

  1. N’oublions pas les problèmes de sécurité et de santé publique liés au pétrole et au charbon: ce ne sont pas des énergies propres. Or, en France, le bilan de l’électricité nucléaire est très clair:

    1. la pollution diffuse due à la radioactivité émise est très inférieure à la radioactivité naturelle.

    2. les matières dangereuses (combustibles et déchets), sources de radioactivité intense, sont confinées dans des conditions de sécurité à renforcer mais déjà élevées.

    3. la pollution évitée par le remplacement des centrales fossiles a sauvé des milliers de vie par an, et amélioré les conditions de vie de millions de gens qui ont ainsi pu bénéficier d’un air de meileure qualité.

    La prochaine étape est de transformer l’essai: dépolluons nos villes et villages en convertissant nos transports à la propulsion électrique sans énergies fossiles!

  2. 1) comment expliquer alors que ces mêmes énergies renouvelables soient rentables dans d’autres pays ??
    2) une politique énergétique c’est du long terme. Certes au moment de la construction des premier réacteurs nucléaires, la consommation d’énergie fossile a peut-être baissé, mais la chasse au gaspi c’est arrêtée et c’est l’ensemble de la consommation d’énergie qui a augmenté : les maisons non isolées le sont aussi pour le fioul et le gaz comme vous dites et ce n’est qu’un exemple…
    3) « réserves facilement entreprosables », si c’est comme les déchets, on voit ce que ça donne !
    4) le fait est que de nombreux écrans plasma ne remplace pas les affiches papier, mais s’y ajoute d’où l’ébriété énergétique. Sinon je suis intéressée par votre démonstration de l’écran plasma plus écologique que l’affiche papier !
    5) l’électricité représente 17% de la consommation totale, malheureusement sur la part du mode de chauffage des logements neufs c’est bien plus… Et le chauffage électrique n’est intéressant ni en énergie primaire, ni en émission de gaz à effet de serre, ni financièrement pour l’usager. Ceci-dit il suffit de regarder qqs pub d’EDF d’il y a pas si longtemps pour voir qu’en effet, on a encouragé la sur-consommation d’élec. en faisant croire que c’est pour le confort.
    6) qu’est-ce qui vous le prouve ?
    7) il faut réviser le scénario Négawatt : celui-ci ne propose absolument pas une augmentation de la consommation de gaz, mais au contraire une diminution de l’ensemble des énergies non renouvelables (fioul et gaz compris) ! Et vu les conditions d’extraction de l’uranium dans les mines du Niger, ça ne fait pas envie.
    8) L’Allemagne, en plus de sortir du nucléaire, diminue aussi ces consommations d’énergie fossile. Production d’néergie fossile en Allemagne d’après leitstudie 2010 : 362 TWh/an en 2010 contre 389 en 2005 (objectif :189 en 2030).

    • Je préfère vous répondre maintenant que les choses sont claires. Il y a deux ans, vous auriez répondu que je n’avais pas la preuve de ce qui suit:

      1) ces énergies ne sont absolument pas rentables, hormis dans certains pays: ailleurs, elles ont besoin de subventions à la production, alors que les subventions devraient être limitées à la recherche et à l’industrialisation, à tel point que le ministre allemand de l’énergie vient de déclarer que l’Energiewende était une impasse. Exemple: l’énergie solaire, c’est rentable aux Etats-unis et en Afrique du Nord, car l’ensoleillement y est le double du Sud de la France et le triple de la moitié nord de la France… tout simplement parce que la France est bien plus au Nord!

      2) oui, c’est du long terme. Il faudrait 150 ans pour rénover le parc de logements en France au rythme actuel. Il faut donc quadrupler ce rythme pour avoir terminé en 2050… pari difficile ! Contrairement à ce que vous pensez, le chauffage électrique s’est traduit par une augmentation de l’isolation, bien plus que dans les logements chauffés au gaz ou au fuel.

      3) de quelles informations factuelles disposez-vous qui indiqueraient que les déchets sont mal entreposés en France aujourd’hui ? Êtes-vous capable de faire la différence entre un pays où les déchets sont bien gérés, comme c’est le cas en France, et d’autres, comme l’Allemagne ? Ce n’est pas parce que les Allemands ne s’en sortent pas que nous devons les imiter. Qu’ils sortent rapidement sur nucléaire, car leur indécision devient dangereuse !

      4) c’est pourquoi nous sommes passés aux LED, bien plus efficaces que les écrans cathodiques ou plasma ! Parfois, la technologie offre les meilleures réponses, pas la décroissance.

      5) avec des pompes à chaleur, non seulement le confort s’accroît et la consommation est divisée par 2 à 4 !

      6) la consommation électrique ne cesse de croître

      7) RESSEC 2050 réduit bien plus les énergies fossiles. A propos du Niger, vous critiquez les conditions d’extraction de l’uranium et vous tolérez des milliers de morts par an dans les mines de charbon du monde entier ?

      8) faux, l’Allemagne n’a fermé que le tiers des réacteurs et ses émissions de CO2 ont recommencé à augmenter: l’année dernière, 10 tonnes par an et par allemand au lieu de 6 par français. Nous pouvons passer à 1 tonnes par an en 2050 en augmentant la production d’électricité nucléaire de 50% en 2050.

  3. On en reparle dans cinq ans. Jérémy Rifkin avait annoncé la fin du travail en 1999. J’ai lu son livre « The end of work » : aussi pratique à mettre en œuvre que son internet de l’énergie… C’est bien de rêver: il est possible de s’en inspirer pour perfectionner l’existant. Mais refaire le monde en faisant abstraction de la physique et de l’économie, c’est contre-productif. Cela me rappelle ces discussions interminables avec des spécialistes allemands de l’énergie: ils devaient nous montrer comment développer les énergies renouvelables. Nous avons vu: 1000 milliards d’euros dépensés pour passer de 16 à 24 % de renouvelables. Quelle misère!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s